Assemblée générale 24 avril 2024

Le Conseil d’administration, la directrice générale Catherine Decaux et son équipe seront heureux de vous accueillir au 1085 avenue Roger Salengro à Chaville.

Accueil et (ré)adhésions à partir de 18h30

Accueil à Fourchettes & Tournevis, au 1085 avenue Roger-Salengro à Chaville. Il faut entrer dans la galerie marchande des Créneaux, où se trouve déjà La P’tite Boutique, pour trouver ce local qui ouvrira ses portes au grand public d’ici à l’été. Arrêt « Atrium » du bus 171 ou gare de Chaville Rive Droite.

Les (ré)adhésions (10€) seront possibles à l’accueil au moment de l’émargement, à partir de 18h30.

Table ronde sur « la restauration solidaire : l’insertion par la cuisine », à 19h

En préambule, l’assemblée s’ouvrira par une table ronde sur l’insertion par la restauration. 

Continue reading « Assemblée générale 24 avril 2024 »

Rapport d’activité 2023 : 71 % de sorties dynamiques

Pour nos partenaires, donateurs, adhérents et sympathisants, le rapport d’activité est un document de référence.

Le rapport d’activité 2023 d’Espaces présente sa mission, l’insertion sociale et professionnelle, puis toutes les équipes en chantier d’insertion par l’écologie urbaine ainsi que l’action environnementale d’Espaces. La continuité de l’ouverture des chemins vers l’emploi, le financement et l’organisation y sont également communiqués.

Avec 71 % de sorties dynamiques et 41 % de sorties vers un emploi immédiat, Espaces continue à garantir la qualité de ces accompagnements en insertion sociale et professionnelle ainsi que l’efficacité de la formation sur les chantiers. La multiplication des passerelles vers les entreprises et les métiers en tension ont permis 75 % de débouchés dans les secteurs des espaces verts et de l’animation.

La situation économique d’Espaces est positive, fruit d’une gestion rigoureuse.

Espaces continue à évoluer avec l’ouverture prochaine de deux restaurants solidaires, au Jardin du Piqueur et à Chaville (Fourchettes & Tournevis). A suivre, dans les prochaines actualités d’Espaces !

36 pages et 50 photos à consulter sans modération.

Télécharger le rapport d’activité

Feuilleter ou consulter sur Calaméo 

Transition écologique vectrice d’intégration

Le Fonds européen FAMI (Fonds asile, migration et intégration) soutient l’action d’Espaces auprès des personnes exilées.

Ce projet triennal (2022-2023-2024) vise à offrir un emploi dans le domaine de la transition écologique à 105 ressortissants issus de pays tiers à l’Union européenne recrutés par Espaces, parmi lesquels 50 personnes réfugiées.

Tous bénéficient d’un accompagnement socio-professionnel et d’une formation en situation de travail adaptée, complétée par une formation linguistique à visée professionnelle.

Une formation linguistique à visée professionnelle

La formation linguistique leur permet de gagner en autonomie, favorise leur inclusion sociale et l’acquisition des valeurs européennes : elle est dispensée par une équipe de dix bénévoles, supervisés par un formateur français langue étrangère (FLE), et allie apprentissage technique et théorique.

Au quotidien, en situation de travail, les personnes s’intègrent au collectif et acquièrent le vocabulaire technique indispensable à leur insertion professionnelle.

L’expérience d’Espaces permet d’attester de l’efficience de cette démarche innovante. Plus de 70 % des bénéficiaires de ce projet ont eu accès à un emploi ou une formation, 60 % ayant été recrutés en CDI.

Le FAMI en vidéo.

Changement de métier à 180°

Interview d’Alain par Alliyah TEH

S’étant retrouvé sans emploi pendant plusieurs années, Alain a rejoint Espaces pour acquérir des compétences en maraîchage. Il nous raconte son parcours, ses responsabilités d’éco-animateur, et évoque ses projets futurs après son expérience dans ce lieu d’accueil du public animé par Espaces.

Parlez-nous un peu de votre parcours. Pourquoi avez-vous rejoint le Jardin du Piqueur ?

Pendant plus de vingt ans, j’ai travaillé dans la comptabilité et le contrôle de gestion. J’avais énormément travaillé les années précédentes, donc j’étais en burnout et je suis tombé au chômage au mauvais âge. 

Ma conseillère Pôle Emploi m’a proposé d’aller dans un forum où j’ai rencontré plusieurs associations comme Espaces. Je voulais vivre à la campagne et cultiver des légumes pendant ma retraite – c’est pourquoi j’ai rejoint Espaces pour acquérir des compétences en maraîchage. Il y avait un poste vacant dans une équipe en espaces verts où j’ai travaillé durant quelques mois. Ensuite, une place s’est libérée à CultiCime où j’ai travaillé 18 mois. Finalement, j’ai rejoint le Jardin du Piqueur en tant qu’éco-animateur il y a deux ans. 

Quelles sont vos missions en tant qu’éco-animateur ? 

Je m’occupe du maraîchage et des animations d’événements et de team building.  En ce qui concerne le maraîchage, l’hiver est occupé par l’entretien du jardin potager, l’été par la production, la récolte et la vente directe. En ce qui concerne les animations, notre équipe les prépare et les présente à un public d’enfants ou d’adultes.

Continue reading « Changement de métier à 180° »

Le Café solidaire éphémère

Le Café solidaire éphémère ?! Entre le 20 mars et le 3 avril 2024, le petit chalet de Combleval rouvre ses portes mercredi, vendredi et samedi, au Jardin du Piqueur

Après avoir effectué des périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP), ou des “stages”, l’équipe du Café solidaire reprend du service les mercredis, jeudis et vendredis de 11h à 17h30. Elle propose une offre de boissons et a fait une sélection de livres engagés et de jeux de société qui sont à disposition. 

Pourquoi fait-on une PMSMP ?

Les périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) permettent aux salariés en insertion de travailler dans le domaine qu’ils souhaitent découvrir. Ils sont accompagnés par leur conseiller en insertion professionnelle à Espaces. Les salariés aussi peuvent faire des stages internes dans d’autres équipes d’Espaces pour découvrir d’autres spécialités.

Pendant les travaux au Jardin du Piqueur, deux salariés ont rejoint l’équipe de La P’tite Boutique.

Les séances de jeux de société sont organisées pour les enfants et les adultes les mercredis et samedis de 14h à 16h.

Infos pratiques : Chalet de Combleval, Allée de Marnes, Domaine national de Saint-Cloud

Continue reading « Le Café solidaire éphémère »

Parcours d’éco-animateurs au Jardin du Piqueur

Deux éco-animateurs, Adrien & Massil, quittent le Jardin du Piqueur pour poursuivre des formations de leur choix après leurs expériences dans ce lieu d’accueil du public animé par Espaces. Ils nous racontent leurs parcours d’éco-animateur, leurs responsabilités d’adjoint, et évoquent leurs projets futurs.

« J’ai intégré le Jardin du Piqueur par besoin d’une reconversion en douceur dans un environnement plus ouvert et différent. »

– Massil, adjoint animation

Parlez-nous un peu de votre parcours. Pourquoi avez-vous rejoint le Jardin du Piqueur ?

ADRIEN : Après des années d’études anglophones, un service civique en tant qu’éco-animateur au parc floral de Vincennes et une formation intitulée « jardinier urbain », j’ai découvert que le maraîchage me plaisait beaucoup. J’ai rejoint l’équipe du Jardin du Piqueur pour développer mes compétences maraîchères et d’animation.

MASSIL : J’ai intégré le Jardin du Piqueur par besoin d’une reconversion en douceur dans un univers qui m’était plus ou moins inconnu jusque-là, un environnement plus ouvert et différent. Mes années passées dans l’audiovisuel et les responsabilités associées m’ont permis d’évoluer au sein du Jardin en devenant adjoint animation.

Quelles sont vos responsabilités en tant qu’adjoint ?

ADRIEN : En tant qu’adjoint maraîchage, je m’occupais du suivi de cultures (du semis à la récolte), de la comptabilité du marché (chiffre d’affaires et quantité produite), des bilans annuels des productions, des plans de culture, et des partages de connaissances à mon équipe.

MASSIL : Depuis presque deux ans, je programme et prépare les animations du Jardin du Piqueur avec Olivier, l’encadrant. J’accompagne et je forme l’équipe aux fondamentaux de l’animation. Je me suis également occupé de la communication et des réseaux sociaux. Ce fut l’opportunité de valoriser mon travail de l’image en proposant régulièrement des photos et vidéos du Jardin du Piqueur lors de la communication des évènements et de la campagne de financement participatifs.

Continue reading « Parcours d’éco-animateurs au Jardin du Piqueur »

Découvrez Espaces au fil de ses spécialités

Espaces diversifie les activités des salariés en parcours et élargit leur capacité à (re)trouver un emploi durable. En 2023-2024, Espaces publie une collection de fiches de spécialité : 

Agriculture urbaine et animation

CultiCime (maraîchage écologique d’une micro-ferme en toiture à Aubervilliers)

Jardin du Piqueur (animation d’e ce lieu au multiples facettes, de la graine à l’assiette, avec notamment une offre de restauration solidaire)

Jardins partagés (animation de 30 jardins partagés en Ile-de-France)

Journées d’équipes (offre d’animation de journées solidaires, team building…)

A venir La P’tite Boutique, ressourcerie des Créneaux à Chaville

Gestion des espaces verts et naturels

Biodiversité terrestre, humide et aquatique (aménagements faune, flore et génie végétal)

Compostage (collecte de bioressources à Courbevoie, Paris et en jardin partagé)

Ecopâturage (gestion douce des espaces naturels avec des animaux)

Espaces boisés (gestion écologique des espaces naturels boisés et zones humides, avec notamment l’attelage hippomobile)

Espaces verts et talus (gestion écologique des espaces verts et notamment des talus)

Pigeonniers (gestion de pigeonniers à Courbevoie, Meudon, Saint-Cloud et Suresnes)

Continue reading « Découvrez Espaces au fil de ses spécialités »

Devenez bénévole à Espaces

Pour agir en faveur de l’inclusion et de la biodiversité, vous pouvez rejoindre les équipes d’Espaces sur une des 10 missions identifiées : au sein de La P’tite Boutique ou au Jardin du Piqueur, auprès des animaux ou pour entretenir les étangs, au pôle insertion ou au conseil d’administration…

En incluant de nombreux bénévoles (200 bénévoles, dont 140 réguliers), Espaces renforce sa mission d’insertion et de mixité sociale. Les relations qui se tissent apportent à chacun un échange de savoirs ou d’expérience, un sentiment d’efforts collectifs et de la convivialité.

Quel temps y consacrer ?

Le bénévolat est un acte volontaire et gratuit. Chacun y consacre le temps qu’il veut. S’investir en tant que bénévole, c’est participer aux actions d’Espaces aux côtés des équipes, dans la réciprocité. Cet engagement peut évoluer dans le temps.

Un cadre de travail collectif

Les bénévoles sont accueillis par les équipes sur place ou au siège et pourront acquérir ou s’approprier de nouveaux savoir-faire en participant aux activités de façon régulière. Le contrat de bénévolat ou le passeport bénévole sont des outils pour valoriser l’engagement associatif.

De l’insertion au terrain

Au pôle Insertion & formation d’Espaces, vous pouvez participer à l’accueil des salariés, aux cours de français, à l’aide aux démarches, au soutien numérique… Selon vos préférences et vos talents, plusieurs missions sont envisageables en collectif ou en individuel dans ce pôle.

Sur le terrain, La P’tite Boutique, le Jardin du Piqueur, l’équipe en charge des animaux accueillent de nombreux bénévoles. Forums, festivals, projections-débats, chantiers nature avec Vivent les étangs sont aussi largement animés par des bénévoles.

Les causes et terrain d’action ne manquent pas !

Plus d’info et contacts à télécharger ici