Document sans titre

Talus ferroviaires

Talus ferroviairesEspaces gère de nombreux talus ferroviaires dans le Val de Seine et à Paris. Sur ces sites, l’association met en œuvre une gestion écologique afin d’enrichir la biodiversité et de préserver le paysage ferroviaire de ces sites.

Sur ces espaces, Espaces met en place une gestion favorable au bon développement de la faune et de la flore, et globalement à l’enrichissement de la biodiversité, tout en sécurisant les sites. Les équipes assurent des travaux d’entretien réguliers comme le nettoyage, la fauche tardive, la taille des arbustes, le contrôle des espèces indésirables et des espèces exotiques envahissantes… mais aussi des travaux d’aménagements variés : plantations, création de mare, construction d’hôtel à insectes, nichoir, bac à compost, et réalisent des inventaires faunistiques et floristiques.


Objectifs

• améliorer l’aspect visuel des sites
• valoriser la qualité écologique des talus et abords des gares
• enrichir la biodiversité des habitats et protéger la faune et la flore
• réhabiliter d’anciens lieux de l’histoire et de la vie cheminote

Protéger et enrichir la biodiversité des milieux urbains par une gestion différenciée des talus ferroviaires

L’ensemble des espaces naturels d’un territoire urbain comme le Val de Seine constitue un réseau écologique. Il est composé de sites naturels de grandes surfaces et aux forts potentiels écologiques, reliés entre eux par des corridors écologiques. Les talus ferroviaires végétalisés constituent de tels corridors écologiques. Ils font partie de ces espaces à préserver et valoriser pour le maintien et l’enrichissement de la biodiversité. Espaces mène une démarche particulière en faveur de ces continuités écologiques en gérant des sites présentant un rôle prépondérant pour la circulation des espèces animales et végétales au sein du tissu urbain.

Retour d’expérience sur la gestion des talus ferroviaires : étude en cours depuis mi-2015

Pour en savoir plus : Actes de la journée du 20 décembre 2012 : Talus ferroviaires et biodiversité 


MIEUX COMPRENDRE    Corridor écologique

Un corridor écologique est un espace naturel assurant la connexion entre les milieux naturels d’intérêt écologique. Il s’agit d’un « couloir » permettant à des espèces de rejoindre différents milieux qui leurs sont favorables. L’ensemble des corridors et des milieux d’intérêts qu’ils relient est appelé « réseau écologique ». La préservation et la reconstitution de ces réseaux écologiques et la diminution de la fragmentation des habitats naturels s’inscrit, à plus large échelle, dans la démarche nationale de la Trame verte et bleue visant à stopper l’érosion de la biodiversité.

Formation aux travaux encordés

La gestion des talus ferroviaires nécessite, lorsque les pentes sont trop fortes, de travailler encordé par mesure de sécurité. Les encadrants des chantiers concernés ainsi que des salariés en insertion suivent cette formation.


Les talus ferroviaires de la ligne verte*

* Ligne L du Transilien : Paris St-Lazare – Cergy-Le Haut/St-Nom-la-Bretèche/Versailles Rive Droite.

Les éco-cantonniers entretiennent des talus et abords de gares ferroviaires dans les Hauts-de-Seine (Colombes, Courbevoie, La Garenne-Colombes, Marnes-la-Coquette, Saint-Cloud, Suresnes) et les Yvelines (Bougival, La Celle Saint-Cloud, Marly-le-Roi). Ils réalisent un nettoyage et une gestion écologique des sites ainsi que des aménagements en faveur de la biodiversité et des paysages.
Fiche chantier Talus ferroviaires aval 2015


Gestion différenciée des espaces verts sur les… par association-espaces

La Petite ceinture parisienne, Paris 14e, 15e, 17e

Espaces entretient et valorise 6,5 km de linéaire de la Petite ceinture ferroviaire parisienne dans les 14e, 15e et 17e arrondissements. Les éco-cantonniers réalisent un nettoyage régulier des voies et talus, une gestion différenciée de la végétation et des aménagements en faveur de la biodiversité et du paysage.
Fiche chantier Petite ceinture 15e-14e-17e 2015

Espaces entretient également la trémie de Passy et les anciens quais de la gare de la Muette (Paris 16e), des talus ferroviaires RATP de la Ville de Suresnes, et le talus Jean-Bleuzen à Vanves.

Les gares de la ligne N du Transilien dans les Yvelines

Créé en novembre 2014, le chantier d’insertion Gares ferroviaires Yvelines se développe. L’équipe d’éco-cantonniers a en charge l’entretien et la gestion écologique des espaces verts de 12 gares entre Houdan et Saint-Cyr sur la ligne N (Paris Rive Gauche) du Transilien, dans le cadre de son partenariat avec SNCF.
Fiche chantier Gares ferroviaires Yvelines 2015