Folies d’humus remis à neuf dans le 16e

Bonne nouvelle pour le 16e ! Folies d’Humus est de retour. Fermé pour rénovation fin 2020, le composteur situé dans le stade de la Porte de la Muette est à nouveau opérationnel depuis novembre 2021.

L’équipe Espaces a repris ses tournées aux deux points de collecte habituels, également remis à neuf :

  • La piscine Henry de Montherlant, 32 Bd Lannes
  • Le stade de la Porte de la Muette, 60 Bd Lannes
 

Comment fonctionne le compostage urbain ?

Cette action « Folies d’Humus » permet aux adhérents d’Espaces de déposer leurs déchets biodégradables (épluchures de légumes, fleurs fanées, marc de café, sachets de thé et de tisane, coquilles d’œufs pilées, fruits et légumes abîmés, etc.) et ainsi de participer localement à une action écologique.

Le contenu des points de collecte est régulièrement acheminé vers le composteur du stade de la Porte de la Muette, où il se transforme en compost. A l’issue de ce processus, l’équipe d’Espaces en charge du dispositif Folies d’humus 16e utilise cette matière fertilisante pour enrichir la terre et améliorer la santé des plantations dans les espaces verts qu’elle entretient.


Vous voulez participer ?

Rien de plus simple, écrivez-nous à l’adresse : compostage.paris16@association-espaces.org et vous serez recontacté dans les 48h. Pour gagner du temps, vous pouvez dès à présent remplir les démarches obligatoires pour participer :

  • Vous inscrire en ligne en suivant ce lien
  • Adhérer à l’association Espaces (10€) en suivant ce lien 

Contact : compostage.paris16@association-espaces.org

 

Plus d’info sur le compostage de proximité à Espaces

Ecologie urbaine à Saint-Cloud

La Ville de Saint-Cloud dispose de nombreux espaces verts ouverts aux habitants. L’entretien écologique de ces espaces est une priorité pour la Ville, comme en témoigne l’article paru dans Saint-Cloud Magazine du mois de mai 2021 (p. 10-11). Espaces a été choisie pour gérer, avec une équipe en insertion, 7 hectares d’espaces verts, dont le cimetière, depuis avril 2021.

Gestion différenciée des talus, parcs, cours d’école, cimetière

Le 19 avril, une nouvelle équipe d’Espaces a démarré l’entretien des espaces verts à Saint-Cloud. Les sites à entretenir en gestion écologique sont les suivants :

  • Les talus et la cour de l’école élémentaire du centre
  • Le potager et la cour de l’école maternelle du centre
  • La prairie fleurie de la porte jaune
  • Le cimetière
  • Le talus du Val d’or
  • Le jardin des Tourneroches
  • Le parc Marie Bonaparte
  • Le talus du stade des Coteaux
  • Le pigeonnier

Un plan de gestion pour l’entretien sans pesticides du cimetière a été élaboré et l’équipe le fera évoluer en cimetière-parc.

L’équipe travaille avec du matériel électrique (débroussailleuses, tondeuses, taille-haie, souffleurs, tronçonneuses…), qu’Espaces a pu acquérir avec l’aide du Fape EDF.

Une démarche sociale et solidaire

Par cette convention, la Ville de Saint-Cloud fait appel à Espaces également pour le volet insertion. 11 salariés en insertion ont été recrutés pour former la nouvelle équipe, avec leur responsable de chantier. L’équipe et la conseillère en insertion professionnelle étaient présents lors de la réunion de lancement organisée le 10 mai dans la base-vie de l’équipe, rénovée et mise à disposition par la Ville.

Les salariés en parcours à Espaces sont formés sur le temps de travail. Ils peuvent se préparer à un examen certifié par un jury professionnel bénévole, qui leur permet de valider les compétences acquises (taille, identification des végétaux, entretien de gazon, plantation…). Ils sont aussi formés aux travaux encordés sur talus. Tout au long de leur contrat d’insertion, un suivi socio-professionnel est mis en place pour lever les freins à l’emploi. Ils peuvent bénéficier de cours de français, grâce au formateur et aux bénévoles d’Espaces qui s’impliquent sur ce soutien.

Insertion et écologie urbaine sont les deux spécialités d’Espaces

D’autres partenaires soutiennent l’action d’insertion d’Espaces et cette nouvelle équipe : la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS, ancienne Direccte) et le Fonds de développement de l’inclusion (FDI).

Espaces s’occupait déjà de l’entretien du talus des Milons et du jardin à papillons, du pigeonnier de Saint-Cloud, de l’animation du jardin partagé des Coteaux fleuris et intervient ponctuellement pour des animations d’écopâturage et d’accompagnement à l’entretien de potagers dans les écoles. Elle assure des distributions ventes de composteurs pour les Clodoaldiens dans le cadre d’une prestation pour Paris Ouest La Défense.

 

 

 

Donnez pour planter des arbres en ville

« Planter des arbres en ville » est une opération initiée par la fédération d’associations Environnement 92, avec l’appui d’Espaces depuis juin 2020 : c’est un projet environnemental, solidaire et citoyen pour les Hauts-de-Seine.
  • Les arbres, climatiseurs naturels grâce à l’évapotranspiration de leur feuillage, absorbent le gaz carbonique CO2 et en restituent l’oxygène.
  • Meilleure parade contre les canicules, ils offrent aussi des habitats aux oiseaux et insectes.
  • Les arbres jouent pleinement leur rôle pour le climat et embellissent nos villes, pour peu qu’ils atteignent leur maturité, à partir de 50 ans.
Environnement 92 appelle aux dons à partir de septembre 2020 pour financer la création d’îlots d’arbres urbains et planter des arbres d’alignement avec pieds végétalisés. Les espèces seront : autochtones, économes en eau, issues de pépinières franciliennes avec label végétal local. Ils seront plantés par des salariés en insertion d’Espaces. Puis, les services techniques des collectivités assureront un suivi.
Les associations Environnement 92 et Espaces, avec le conseil de Sève Expert, membre de l’association A.R.B.R.E.S., vont, grâce aux dons de chacun (particuliers ou entreprises), acheter et planter des arbres dans des lieux choisis en accord avec les communes. Sélectionnés pour leur robustesse sous notre climat et plantés dans un sol préparé et drainé, ils seront suivis et entretenus pendant leurs premières années.
100 € permettent d’acheter et planter 1 arbre !
Télécharger le dépliant et le bulletin de don
Pour faire un don par carte bleue, c’est ici

 

« Planter des arbres en ville » est lauréat du Budget participatif pour une Ile-de-France écologique et solidaire. Découvrir le budget participatif de la Région Ile-de-France.