Randonnée du ru de Marivel, 7 octobre 2018

Dimanche 7 octobre, Espaces et les associations de la vallée organisent la 4e édition de la randonnée « Sur les traces du ru de Marivel ».  Depuis sa première édition en 2012, cette randonnée de 8 km environ est guidée par des bénévoles de l’association et suit le tracé du ru à travers Versailles, Viroflay, Chaville et Sèvres.  Elle est aussi l’occasion de découvrir l’histoire du ru. Jadis à ciel ouvert, il a été recouvert peu à peu à cause des activités humaines, comme l’explique  Michel Schneider, président de la Société d’archéologie et d’histoire de Sèvres.
 
Interview de Michel Schneider : 
 

(1) © Renaud Anzieu

 

Malgré le recouvrement, les plaintes continuent. Pire, l’urbanisation qui se développe rend le sol moins perméable et la pluie fait déborder les eaux du ru. Claude Jamati est maire de Bailly et président du syndicat d’assainissement Hydreaulys. Il revient sur la construction des différents collecteurs d’eaux usées qui ont été construits pour remplacer le recouvrement et contenir les débordements du ru.

 

Interview de Claude Jamati :

 


(2)  © Eric Chardon

 

C’est aujourd’hui au sein du réseau d’assainissement d’Hydreaulys que le ru de Marivel est transporté vers l’usine d’Achères. Un bassin de rétention au port de Sèvres permet de récupérer le trop-plein et de l’évacuer vers la Seine.
Désormais recouvert presqu’entièrement, le ru aurait pu se faire oublier. Et pourtant l’association Espaces propose de le redécouvrir par une randonnée suivant son cours. C’est aussi  l’occasion de découvrir les autres zones humides qui entourent le ru. Une initiative qui s’est développée comme l’explique Yann Fradin, directeur général d’Espaces. 

 

Interview de Yann Fradin : 

 


(3) © Association Espaces

 

Correctement entretenues et végétalisées, les zones humides peuvent donc absorber l’eau de pluie et éviter les inondations. Elagage des plantations en bordure des cours d’eau, nettoyage des rus… : par ses chantiers d’insertion, Espaces entretient des zones humides à Chaville, Meudon, Ville-d’Avray… L’association mène également une étude pour rouvrir le ru de Buzot vers Saint-Germain-en-Laye. 

 

La 4e édition de la randonnée du ru de Marivel est un événement gratuit. Il est organisé avec l’appui des communes, et de nombreux partenaires que nous remercions.  Elle sera guidée par des bénévoles d’Espaces et à cette occasion sera distribuée une carte sur les traces de l’eau à Sèvres. Les cartes de Chaville et à Versailles sont également disponibles. 

 

Pour s’inscrire à la randonnée du 7 octobre, c’est par ici.
Télécharger le flyer de la randonnée par .

 

 

(1) Ruisseau dans la Forêt domaniale de Versailles. Le ru de Marivel prend sa source à Porchefontaine.
(2) Bassin d’assainissement en bord de Seine à Sèvres. Le bassin est enterré sous la berge et peut stocker 40 000 m3 d’eaux usées et pluviales. C’est à Sèvres que se situait l’embouchure du ru au lieu dit de « l’Abreuvoir » et de nombreuses inondations avaient lieu en temps de pluie. 
(3) L’eau de la source Saint-Germain circulant devant le collège de Sèvres qu’elle climatise. Elle était jadis enfouie.
Catégories1