Document sans titre

Continuité écologique de l’Ouest parisien

TritonLes continuités écologiques de l’Ouest parisien sont un élément majeur de la Trame verte et bleue régionale. Soutenue par la Fondation de France, le Conseil régional d’Ile-de-France et la DRIEE, Espaces propose de décliner à l’échelle locale les recommandations du Schéma régional de cohérence écologique (SRCE).

L’enjeu est  de fédérer les acteurs autour d’engagements communs et de faire émerger un document de gouvernance qui identifiera les recommandations en faveur de la préservation et du renforcement des continuités de l’Ouest parisien.

L’élaboration du document de gouvernance a été précédée d’un diagnostic de territoire et le document sera co-construit avec l’ensemble des parties prenantes lors d’ateliers de concertation.

Objectifs

  • Définir les enjeux prioritaires en termes de biodiversité ;
  • Identifier les outils et modalités de gestion les plus adaptés aux sites ;
  • Fédérer les acteurs autour d’engagements communs regroupés dans un document de gouvernance (de type charte ou contrat Trame verte et bleue par exemple) ;
  • Rechercher les modalités de mise en place d’une instance partenariale de dialogue et d’échanges.

Aire d’étude 

Le territoire identifié correspond à un territoire expérimental. Il vise à être étendu plus largement à la demande des acteurs locaux. Il s’étend à ce jour :

  • au nord : jusqu’à Courbevoie, qui est une ville très engagée et permet d’inclure La Défense (important point de fragilité) ;
  • à l’est et à l’ouest : le territoire est limité par le cours de la Seine (élément majeur de la TVB francilienne) mais également par le château de Versailles et la forêt de Marly-le-Roi à l’ouest ;
  • au sud : jusqu’à la vallée du ru de Marivel.

Acteurs

Le projet a reçu le soutien de la Fondation de France, du Conseil régional d’Ile-de-France, de la DRIEE d’Ile-de-France. Il impliquera les villes, les Conseils départementaux, les associations, les entreprises, la SNCF, la RATP, les riverains concernés.

  • Le groupe de pilotage est composé de : la DRIEE, le Conseil régional d’Ile-de-France, Natureparif, la Fondation de France et Espaces.
  • Le comité technique, permettant de préparer les ateliers de concertation, réunit : la DRIEE, le Conseil régional d’Ile-de-France, les Conseils départementaux, Natureparif, la Fondation de France et Espaces.
  • Parties prenantes : l’ensemble des acteurs du territoire.
    En savoir plus : Trame verte et bleue et continuités écologiques 2016

Calendrier

  • 13 décembre 2016 : réunion des parties prenantes : présentation de l’étude aux acteurs du territoire établi.
  • 2 février 2017 : premier atelier de concertation : définition des axes du document de gouvernance.
  • 9 mars 2017 : second atelier de concertation : rédaction participative.
  • Avril-mai 2017 : adoption du document de gouvernance.

Origines du projet

Dans les milieux urbanisés denses, les espaces verts, naturels et les infrastructures de transport peuvent accueillir la biodiversité ou remplir le rôle de corridors écologiques comme défini par plusieurs documents stratégiques : Schéma régional de cohérence écologique (SRCE), Schéma départemental des espaces naturels sensibles (SDENS)… De nombreuses études scientifiques ont démontré la présence et le déplacement d’espèces animales et végétales en ville. Leur présence est corrélée à celles des ressources disponibles et à la gestion des espaces.

Pourtant, aujourd’hui, les différents modes de gestion appliqués et non harmonisés ainsi que la présence d’espèces exotiques envahissantes diminuent le développement de la biodiversité. C’est pourquoi, dans l’ensemble des milieux urbains, il est nécessaire de préserver, valoriser et restaurer les espaces verts et naturels du territoire.